Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘eutrio.be presidence-belge-UE’

Du 1er juillet au 31 décembre 2010, c’est au tour de la Belgique d’assumer la Présidence du Conseil de l’Union européenne (UE). Il s’agit là d’un véritable défi, d’autant qu’elle doit prendre en compte les nombreux changements instaurés par le Traité de Lisbonne depuis son entrée en vigueur le 1er décembre 2009.

En tant que Présidente du Conseil de l’UE, le rôle de la Belgique consiste principalement à organiser et diriger, par l’intermédiaire de ses ministres compétents, les travaux de chacune des formations du Conseil. Seul le Conseil des Affaires étrangères fait exception à la règle. Depuis l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, ce dernier est présidé par la Haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Catherine Ashton.

De manière concrète, la présidence du Conseil veille au bon déroulement des travaux, anime et facilite les discussions, tente de concilier les points de vues divergents, formule des propositions de compromis de manière à aboutir à des décisions. La Présidence assure aussi un rôle important dans les négociations avec les autres institutions de l’Union et en particulier avec le Parlement européen qui, doit, tout comme le Conseil, donner son accord sur la plupart des législations européennes.

Précisons que la présidence tournante ne concerne pas uniquement les différentes formations du Conseil des ministres de l’UE. Elle concerne également le Coreper et la grande majorité des groupes de travail.

Avant l’entrée en vigueur du Traité de Lisbonne, la présidence semestrielle assurait également la présidence du Conseil européen. Cela n’est plus le cas. Le Conseil européen est désormais devenu une institution à part entière de l’Union, avec à sa tête un président permanent élu pour un mandat de deux ans et demi, renouvelable une fois. Depuis le 1er décembre 2009, cette fonction est exercée par l’ex premier-ministre belge Herman Van Rompuy. Sa mission consiste donc à présider les Conseils européens.

Le traité de Lisbonne implique aussi d’autres changements. Désormais, la conduite de la PESC et la représentation de l’Union pour les matières relevant de la PESC incomberont au Haut représentant. Par ailleurs, le président du Conseil européen joue un rôle représentatif « à son niveau et en sa qualité » pour les matières relevant de la PESC. Le rôle de la présidence tournante est dès lors fortement limité. En outre, le rôle de représentation de l’Union dans les pays tiers et auprès des institutions internationales, assumé précédemment par la présidence tournante, sera à l’avenir exercé par les délégations de l’Union.

Cliquez sur ce lien pour accéder au site web & aux priorités de la présidence belge.

Publicités

Read Full Post »